Maître de Caumont est consultant sur Radio VINCI Autoroutes. Il anime la chronique « L’auto et la loi » au micro de Francine Thomas.

« Que dit la loi ? Existe-t-il un niveau au-delà duquel il y a verbalisation ? Francine Thomas est en compagnie de notre consultant, Éric de Caumont qui nous répond. Pour lui, il existe deux possibilités.

Premier cas, une conduite qui deviendrait dangereuse. Le conducteur ne serait plus en état de conduire de façon sécurisée tant le niveau sonore est élevé et l’isole de son environnement.

Deuxième cas, la gêne aux riverains, en particulier la nuit. Il s’agit d’un tapage nocturne classique. Mais sachez que le tapage diurne existe aussi en matière automobile et qu’il est plus lourdement sanctionné ».

Retrouvez cette chronique de « L’auto et la loi » sur le site de Radio VINCI Autoroutes en cliquant ici.