Intercepté par les forces de l’ordre

Un moment difficile à passer...

Même si vous ne connaissez pas tous les moyens précis de vous défendre, il existe quelques règles utiles à appliquer.

  • Ne reconnaissez jamais une infraction que vous doutez avoir commise, même si on vous y « incite » vivement, par des moyens plus ou moins loyaux.
  • Dans le doute, ne signez pas le procès-verbal.
  • Ne payez jamais une amende sur le champ, même si on vous affirme -faussement– que vous ne perdez pas de point ; si vous payez, vous reconnaissez irrévocablement l’infraction et vous vous privez de toute possibilité de contestation et de recours ultérieurs.
  • Ayez toujours un appareil photo -voire un enregistreur de poche- pour garder des preuves.
  • N’hésitez pas à solliciter des témoignages parmi les personnes présentes ; y compris les passagers de votre propre véhicule ou d’autres automobilistes verbalisés en même-temps que vous.
  • Et appelez votre avocat dès que possible pour lui demander les suites à donner.

 

Liste de tous les conseils d’urgence

 

Ne reconnaissez jamais une infraction que vous doutez avoir commise, même si on vous « incite » vivement, par des moyens plus ou moins loyaux.