Maître de Caumont était invité par BFM TV le 28 janvier 2019 au sujet d’une récente intervention d’Edouard Philippe annonçant 116 vies sauvées depuis le passage au 80 km/h. 

En effet, il était récemment question d’un potentiel rétropédalage du Gouvernement qui proposait de repasser certaines routes secondaires à 90km/h en ne conservant une limitation à 80km/h que sur certaines routes accidentogènes. Edouard Philippe s’est récemment exprimé à ce sujet et se félicite des 116 vies sauvées depuis le passage au 80km/h. Ce dernier parle même de chiffre historique.

C’est face à Chantal Perrichon, présidente de la ligue contre la violence routière, que Maître de Caumont critique ces chiffres et ce « record » du nombre de mort sur les routes qui est en baisse depuis maintenant plusieurs années.

L’année 2018 est une année de baisse de la mortalité routière. En comptant les DOM-TOM, ce n’est pas 3259, mais 3503 personnes qui ont perdu la vie sur nos routes. Bien qu’il poursuive une baisse continuelle, ce chiffre a déjà été amorcé au début de l’année 2018, bien avant l’entrée en vigueur du 80 km/h.

Paradoxalement, depuis le mouvement des gilets jaunes et de l’action de certains casseurs, la moitié des radars, en France, ne fonctionnent plus. En d’autres termes, les chiffres sont en baisse malgré le fait que les automobilistes ont vu leur vitesse contrôlée de moitié.

Retrouvez l’intégralité de cette émission sur le site internet de BFMTV en cliquant ici.