Maître de Caumont est consultant sur Radio VINCI Autoroutes. Il anime la chronique « L’auto et la loi » au micro de Francine Thomas.

En cas de forte neige, que se passe-t-il si nous ne pouvons pas nous rendre au travail ?

Cette question relève du Droit du travail. En effet, il serait totalement illogique de demander à son employé de passer près de cinq heures sur les routes pour arriver au travail une demi-heure avant la fin de sa journée.

Par ailleurs, la jurisprudence a rendu de nombreux arrêts en ce sens. Il existe un droit incontestable à ne pas se rendre au travail s’il y a objectivement un risque conséquent d’accident, de danger, voire de contribuer à la saturation du réseau et de la circulation. Cela relève du cas de force majeur qui se doit d’être irrésistible, imprévisible et insurmontable.

Votre patron pourra, toutefois, vous demander de rattraper les heures de la journée perdue.

Retrouvez cette chronique de « L’auto et la loi » sur le site de Radio VINCI Autoroutes en cliquant ici.